NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE AIDE, les petits ruisseaux font les grandes rivières !
Le Château de Nontron est fortement dégradé, il fermera fin septembre 2020 pour 1 an et demi de travaux afin d’accueillir les professionnels des métiers d’art et nos visiteurs dans de (très) bonnes conditions.
Faites un don pour la restauration du Château de Nontron et le développement du Pôle Expérimental des Métiers d’Art !

Soutenir la rénovation du château de Nontron c’est permettre la sauvegarde et la transmission d’un monument historique au cœur du territoire,
mais c’est aussi participer au développement économique et culturel des métiers d’art !
Ce projet fera du Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron et du Périgord-Limousin une vitrine d’excellence pour les métiers d’art au cœur de la Nouvelle-Aquitaine et un lieu accueillant, vivant et polyvalent pour tous les publics.

Pour faire un don :
– Rendez-vous dans l’espace dédié sur le site de la Fondation du Patrimoine, ici 
– ou téléchargez et imprimez le bon de souscription ci-contre !

Architecture et histoire

Architecture :
Témoin de l’histoire de Nontron, situé au cœur de la ville et siège des activités du Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron et du Périgord-Limousin, le Château de Nontron participe, avec les Jardins des Arts et l’ensemble des bâtiments entourant la vallée du Bandiat d’un ensemble paysager remarquable.
Il s’agit d’une vaste demeure du 18e siècle, de plan rectangulaire à étage et grenier, couverte d’ardoises et sise sur des salles voûtées du 8e siècle. Les façades présentent un avant-corps central en saillie très légère, limité par des pilastres géants à bossage, soutenant un fronton triangulaire orné au centre du tympan d’un cartouche portant le « M » des Mazerat. Le Château compte plus de 50 hautes fenêtres, cintrées, à impostes et chambranles. Le toit à la Mansart, en ardoises, est ouvert alternativement de grandes lucarnes rectangulaires et d’œils-de-bœuf. La couverture en terrasse de l’annexe sud est à l’italienne avec balustrade.
Le corps de logis a conservé son grand escalier et sa distribution primitive de grands salons en enfilade largement éclairés sur les jardins et la vallée. Il présente des parquets du 18e siècle, à la Versailles et en échelle. De la maison-forte – château des Peytavis du 8e siècle, subsistent les salles voûtées et la base de la tour ronde, visible à l’extrémité nord de la façade, côté jardins. Les boiseries de l’ancienne bibliothèque du 18e siècle ainsi que les façades et la toiture sont inscrites à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Histoire :
Le premier château a été bâti au cours du 8e siècle. Il s’agissait d’une maison forte appartenant à un ensemble de fortifications. Le terrain appartenait au fief des Peytavis. Le 5 octobre 1656, le château fut vendu à Philibert-Hélie de Pompadour, marquis de Laurière et Baron de Nontron. C’est ainsi que le fief des Peytavis et la seigneurie de Nontron furent réunis. En 1672 et 1713, deux incendies détruisirent une grande partie du château.
Le 18 décembre 1751, le château fut vendu à Jean-Charles de Lavie, conseiller du roi et président au Parlement de Bordeaux, dans un état de délabrement notoire. Entre le 18 avril 1768 et le 12 janvier 1772, il fit construire le château moderne sur les fondements du premier. Le 7 octobre 1787, le dernier héritier de la famille de Lavie vendit le château à Jean-Baptiste-Michel de Mazerat, avocat à la cour, juge sénéchal de la ville et baronnie de Nontron qui habitait d’ores et déjà dans le château.
En 1878, un incendie mena à la reconstruction du château tel que nous pouvons le voir aujourd’hui. Les parties hautes furent reconstruites. L’ancien toit à pans de tuiles fut remplacé par le grand comble actuel à la Mansart, couvert d’ardoises. Le 4 février 1884, l’unique héritière de la famille Sclafert-Lagorsse épouse un membre de la famille De Laparre de Saint-Sernin qui sera plus tard maire de Nontron.
Le 16 août 1944, le château obtient le titre de Site d’intérêt pittoresque. Le « Musée du jouet et de la poupée » est ouvert au public en 1980 par la nouvelle propriétaire Marie-Camille de Monneron. Le musée fermera ses portes en 2003. Le château devient propriété de la Commune de Nontron en 1984. Le 9 novembre 1984, les façades, les toitures ainsi que la bibliothèque et ses boiseries furent inscrites à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.
Le Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron et du Périgord Limousin s’est quant à lui installé en 2009. Il occupe depuis le rez-de-chaussée (niveau 0) du Château.

Nature des travaux

Le château de Nontron est aujourd’hui très dégradé, sa détérioration s’accroit de manière exponentielle et pourrait rapidement mener à sa ruine.
Il représente un danger pour le public (15000 visiteurs par an dont près de 1300 scolaires), tant par son état interne (fragilité des planchers, instabilité des fenêtres et huisseries…) que par ses extérieurs (maçonneries, corniches instables, abords endommagés…). Il est également synonyme, de par sa vétusté, de gouffre énergétique.
Seul le rez-de-chaussée est actuellement exploité et visitable. Le Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron et du Périgord-Limousin (PEMA) l’occupe avec les expositions métiers d’art, la Boutique des Métiers d’Art et l’Espace Lames et Métaux.
Les travaux permettraient de réunir sur un seul site les différentes activités de l’association en occupant le bâtiment dans sa totalité :
– Niveau 0 : Agrandir les salles d’exposition et la Boutique des Métiers d’Art ; améliorer l’accueil du public avec des vestiaires et des sanitaires adaptés.
– Niveau 1 : 220m² de salles d’exposition supplémentaires dédiées au design et aux métiers d’art, à l’Espace Lames et Métaux (monde de la coutellerie), aux partenaires ; une salle vidéo ; des réserves et sanitaires.
– Les combles : de vraies réserves ; des bureaux ; une salle de réunion.
– Niveau -1 : les ateliers pour accueillir les activités avec les scolaires, les cours et stages dispensés par les professionnels des métiers d’art ; la chaufferie ; des sanitaires.

Vocation du site

Le Pôle Expérimental Métiers d’Art, association loi 1901 soutenue par la Communauté de Communes du Périgord Nontronnais, soutient le développement économique et culturel des métiers d’art. Il organise des expositions, un salon, des rencontres, des démonstrations, des cours, des stages etc. Ces événements permettent de sensibiliser tous les publics aux métiers d’art et au design. Il accueille près de 15000 visiteurs par an, dont plus de 70 classes, et ses actions concernent plus de 150 professionnels des métiers d’art chaque année.
Le projet de réaménagement du Château de Nontron et de développement du PEMA permettra de profiter de la dynamique du PEMA pour augmenter l’attractivité du territoire.

  • Offrir un lieu phare et emblématique pour les métiers d’art au cœur de la Nouvelle-Aquitaine, afin de valoriser l’excellence des savoir-faire et de la créativité.
  • Faire du château un lieu accueillant, vivant et polyvalent. Il doit appartenir à tous et sa surface permet d’y faire cohabiter plusieurs types d’activités. Le nouvel aménagement permettra d’accueillir les différents publics dans des conditions optimales
  • Fixer une vision d’ensemble, installer sur un même site des activités pour l’instant réparties sur trois lieux à Nontron : expositions, ateliers pédagogiques, réunions/formations, résidences de designers, Boutique Métiers d’Art, Espace Lames et Métaux, réserves.
  • Favoriser l’installation de professionnels des métiers d’art sur le territoire en renforçant son attractivité.

La spécificité de ce territoire essentiellement rural demande un accompagnement au plus proche des professionnels des métiers d’art. Le Pôle sera un véritable lieu ressource et pourra les réorienter vers les différents partenaires. Il fonctionnera également comme un pôle d’attractivité pour les métiers d’art.

  • Renforcer les actions de promotion des professionnels des métiers d’art.
  • Faire du Château un lieu entièrement dédié aux métiers d’art et à la culture. Véritable lieu de diffusion, d’éducation, de recherche et de création.

Le PEMA développe des partenariats afin de mettre en œuvre des programmes de recherche et d’ateliers pour les étudiants métiers d’art et design.

  • Héberger sur un même site l’ensemble du Pôle métiers d’art et évènementiel de la CCPN afin de proposer une offre culturelle cohérente et renforcée et d’augmenter l’aide et le soutien aux associations métiers d’art du Périgord nontronnais (Foire des Potiers de Bussière-Badil, Marché des tisserands à Varaignes, fer et Forges à Etouars etc.).
  • Rendre le Château aux habitants du territoire, en faire le pilier du réinvestissement urbanistique et de réhabilitation du centre-ville.

N.B. : Le PEMA travaille avec de nombreux partenaires culturels et économiques : la Communauté de Communes du Périgord Nontronnais, la Commune de Nontron, le Département de la Dordogne, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Pays Périgord Vert, le Parc naturel régional Périgord-Limousin, Ateliers d’Art de France, la Chambre de Métiers de la Dordogne, les associations métiers d’art, Ville et Métiers d’Art, l’Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord, Astre – réseau des acteurs de l’Art contemporain en Nouvelle-Aquitaine, l’Inspection académique de la Dordogne, le Comité départemental de Tourisme…

Nos partenaires

Communauté de Communes du Périgord Nontronnais
Commune de Nontron
Etat : DRAC -DETR
Région Nouvelle-Aquitaine
Conseil Départemental de la Dordogne
Pays Périgord Vert – Leader
Fondation du Patrimoine

Faites un don ! Pour la restauration du Château de Nontron et le développement du Pôle Expérimental Métiers d’Art. ultima modifica: 2020-04-04T17:52:42+02:00 da P M