Des designers au fin fond des campagnes en Dordogne

Si on imagine un designer industriel juché sur un haut tabouret et penché sur une impressionnante table à dessin, on aura la surprise de trouver à Nontron, des designers, tels Matali Crasset, Godefroy de Virieu, Stefania Di Petrillo ou Jean Couvreur dans les chemins creux du Périgord Vert et les ateliers lovés sous les frondaisons des chênes et des châtaigniers.

En effet, l’industrie n’est pas la seule à s’allier le design. Le monde de l’artisanat et des métiers d’art s’en empare aussi.

 

Des séjours de recherche et de création collective

Les Résidences de l’Art en Dordogne et le Pôle Expérimental Métiers d’Art de Nontron et du Périgord Vert invitent, en résidence, des designers à étudier de nouveaux produits avec des créateurs au sein des ateliers Métiers d’Art. Ceci s’accomplit par une reconnaissance réciproque des compétences et un partage des savoir-faire.

Cet échange est aussi ouvert aux futurs professionnels du design et des arts appliqués, lycéens et étudiants des Beaux Arts, mis à l’épreuve de la recherche.

Les Résidences de l’Art en Dordogne

Les Résidences de l’Art en Dordogne sont le fruit d’un partenariat entre le Ministère de la Culture via la DRAC Aquitaine, le Conseil régional d’Aquitaine, le Conseil général de la Dordogne via l’ACDDP (Agence Culturelle Départementale Dordogne-Périgord qui organise les résidences), les communes et associations partenaires qui accueillent les résidants. L’objectif de ces résidences est de permettre aux artistes invités – le plus souvent des plasticiens – de se dépayser, de s’enrichir, d’échanger, d’expérimenter et de créer dans un contexte nouveau pour eux. Les structures d’accueil et la population locale peuvent quand à elles s’initier à l’art actuel, suivre le processus de création et même, parfois, y être associées.

Résidences de designers à Nontron

La ville de Nontron se distingue en accueillant des designers en résidence dans le cadre du Pôle Expérimental Métiers d’Art de Nontron et du Périgord Vert. Il s’agit d’un cas particulier en France où les résidences liées aux métiers d’art commencent peu à peu à se développer (cf. le magazine de la SEMA : « métiers d’art » n°226 – mars avril 2006).

La résidence de designer prend la forme d’une rencontre entre designer et professionnels métiers d’art qui partagent leurs savoir-faire et leurs expériences. Elle se conclue par une création commune liée à une thématique donnée -voire à l’édition de nouveaux produits.

Les designers, habitués à travailler avec le monde industriel, s’initient à une approche différente de la matière et du geste. Ils offrent en retour une nouvelle vision des créations métiers d’art. Ils prennent en compte les relations entre l’usage, la forme et l’esthétique d’un objet qu’ils replacent dans son contexte économique et social.

Les acteurs associés à la résidence (partenaires institutionnels, éducation nationale, associations, chambres consulaires…) choisissent sa thématique et participent à la sélection du designer invité, sur dossier et entretien. Le designer vient en résidence pendant trois mois étalés sur une année.

Des expériences fructueuses

C’est Matali Crasset (Résidence Matali Crasset – Pôl’arisation – 2001),

designer de renommée internationale, issue de l’ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle), ancienne collaboratrice de Starck, récemment récompensée du prix du Créateur de l’année 2005 au Salon du meuble de Paris, qui, la première, a tenté l’expérience en 2000-2001. Matali Crasset et les professionnels métiers d’art ont conçu une ligne de mobilier pour le futur Espace Métiers d’Art de Nontron. A partir d’un module simple (« le module universel »), de facture industrielle, elle a décliné une gamme de meubles : bureau, fauteuil, tablette de lecture, minibar, etc.

 

Les professionnels métiers d’art ont enrichi ces pièces de leurs savoir-faire traditionnels tout en respectant le style épuré de la créatrice. Ils ont confectionné : qui une assise en feutre, qui un dossier en tapisserie, une sculpture en bois ou encore une structure de verre…

 

En 2003-2004, c’est au tour de Godefroy de Virieu (Résidence de l’Art – Godefroy de Virieu – 2004)

, lui aussi ancien élève de l’ENSCI, d’être accueilli en résidence à Nontron. La thématique abordée fut celle du châtaignier avec les feuillardiers du Parc naturel régional Périgord-Limousin.

Godefroy de Virieu avait déjà une expérience liée aux savoir-faire et aux matériaux traditionnels tels que le savon de Marseille, le papier d’Arménie ou le feutre ; ses anciennes productions ont d’ailleurs été présentées à l’espace Paul Bert et commercialisées dans les boutiques de Nontron. L’expérience nontronnaise s’inscrit bien dans cette démarche de design.

 

Il a d’abord rencontré les feuillardiers et découvert les différentes facettes du matériau châtaignier. Puis il a travaillé sur la production, du prototype à la production en série. Les objets en châtaignier inventés par Godefroy de Virieu ont trouvé un éditeur au Châlard (87), Cyril Delage de la Société Enkidoo. « La brassée », « l’arbre en hiver » ou encore « les céramiques perchées », présentées au Salon Maison et Objets, sont aujourd’hui commercialisés à Paris, Lille ou Toulouse…et pourraient bien traverser l’Atlantique. L’objectif des résidences de designers à Nontron a été dépassé en débouchant sur une production rentable. Ces deux expérimentations ont donc été très constructives.

En novembre 2006 débute la résidence de Stefania Di Petrillo (cf. « Journal de bord de la résidence de Stefania Di Petrillo »).

Cette jeune et brillante italienne a obtenu son diplôme de design industriel à la faculté d’architecture de Milan. Elle a également fait un séjour d’un an à l’ENSCI et vit aujourd’hui en France. Elle a été lauréate du concours Design Pyrénées en 2005.

Le public pourra faire sa connaissance et découvrir ses créations antérieures, à l’espace Paul Bert de Nontron, du 18 novembre au 30 décembre 2006 et plus particulièrement lors du vernissage (OUVERT A TOUS) le vendredi 17 novembre à 18h00… en attendant les nouveautés créées en collaboration avec les professionnels métiers d’art du territoire, pour l’hiver 2007.

 

 

 

Informations pratiques

Résidence de designer à Nontron
Contacts :Sophie Rolin, responsable du PEMA
Tél. : 05-53-60-74-17
Mail : metiersdart@yahoo.fr

Résidences de l’art en Dordogne

Contacts :
ADDC, Association Départementale de Développement Culturel
Violaine Marolleau, Chargée de la coordination des Résidences de l’Art en Dordogne
Tél : 05-53-06-40-00
Mail : residenceartdordogne@perigord.tm.fr
Site : www.culture-dordogne.com

Partenaires :
Ministère de la Culture/DRAC Aquitaine,
Conseil Régional d’Aquitaine,
Conseil Général de la Dordogne/ADDC,
Mairie de Nontron,
Pôle Expérimental Métiers d’Art de Nontron et du Périgord Vert,
Parc naturel régional Périgord-Limousin, Inspection académique.

Que sont les Résidences de l’Art en Dordogne et les résidences design et métiers d’art à Nontron ? ultima modifica: 2006-10-22T12:44:11+00:00 da Pole Experimental Metiers dArt

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

sur votre réseau